Chroniques d'une factrice

Laissez vous entrainer par les petites histoires de Jeanna, factrice: ses amants, ses rêves, ses aventures...

18 avril 2007

La maison mystérieuse (suite)

Par Aude

Le lendemain, Jeanna avait encore du courrier pour la maison mystérieuse. Comme la veille la porte s'ouvrit et comme la veille Jeanna ne rencontra personne dans la maison. Le courrier qu'elle avait déposé sur la table avait disparu mais rien d'autre ne semblait modifié.
Jeanna s'avança un peu plus dans la maison. La première porte qu'elle rencontra s'ouvrait sur une chambre à la blancheur immaculée. Le lit était immense avec des draps blancs flamboyants. Prise d'une soudaine impulsion Jeanna se déshabilla entièrement et se glissa sous les draps. Elle était sure qu'un homme viendrait la rejoindre. Elle attendit si longtemps qu'elle finit par s'y endormir. Ce sont les caresses de l'homme qui la réveillèrent; des caresses longues, douces et puissantes à la fois. La bouche et la langue homme surent mettre en émoi son corps impérieux. Quand Jeanna ouvrit les yeux, elle s'aperçut que la nuit était tombée et qu'elle était en train de jouir. Elle ne voyait que l'ombre de l'homme et humait son odeur pénétrante. Elle voulut lui apporter du plaisir à son tour. L'homme lui maintint les mains, il voulait tout le plaisir pour elle. Il la laissa quelques heures plus tard épuisée et lascive. Ils n'avaient prononcé un mot. L'homme se retira et disparut. Jeanna se rendormit.
Quand elle se réveilla, c'était un jour nouveau. Elle se leva, se rhabilla prit sa sacoche contenant encore une partie du courrier de la veille. Elle ne croisa personne en sortant.

Posté par blairaudes à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire